Gunmen : Kirk Wong (1988, HK Video)

septembre 27, 2006 at 12:26 Laisser un commentaire

gunmenz2hk9.jpg

Produit par Tsui Hark au sein sa propre compagnie: la Film Workshop, Gunmen est un film emblématique pour qui s’intéresse au cinéma de Hong Kong. En effet, réalisé à un moment où la Film Workshop cherche à diversifier ces productions, Gunmen renouvelle le genre du film d’action classique hongkongais en installant l’intrigue au cœur du Shanghai des années 30.

Un univers urbain dans lequel évolue le jeune Ding fraîchement rentré de la guerre pour s’engager dans la police. Intègre et animé d’un sentiment de justice sans équivoque, il n’hésite pas à appliquer ses propres règles pour s’opposer à la pègre locale. L’assassinat de son supérieur par un tueur, ancien tortionnaire zélé durant la guerre civile chinoise, l’anime d’un esprit de vengeance sans égal. Bien décidé à éradiquer le trafic d’opium à Shanghai, il décide de faire appel à ses anciens compagnons d’armes pour mener à bien sa croisade. La ville s’embrasse, les cadavres s’amoncellent.

Rien d’étonnant si l’histoire vous semble un tantinet déjà vue, car Gunmen n’est ni plus ni moins qu’une relecture, par la houlette du western américain, du film de Brian De Palma : Les Incorruptibles. Un télescopage culturel jouissif où l’on traverse la rue principale côte à côte, fusil en main, vêtu de la panoplie du cow-boy version Clint Eastwood pour s’acheminer vers un combat de rue apocalyptique digne de Sam Peckinpah en plein Shanghai. On regrettera seulement la reprise un peu poussive et répétitive des compositions de Ennio Morricone par un proche parent asiatique de Charlie Hollègue.

Visuellement, le film va vite, trop peut être, au point de rendre le début difficilement compréhensible : trop de scènes débutent en même temps pour n’aboutir qu’à une impasse narrative. Un écueil du au manque chronique d’argent pour finir ce tournage dont s’extirpe avec génie Kirk Wong. Preuve de son talent : passée cette première demi heure, les personnages prennent de l’épaisseur, l’intrigue s’étoffe et les scènes d’actions réalisées avec maestria nous accrochent littéralement au siège.

Même si on est loin des sommets de la compagnie (Le Syndicat du Crime, The Killer…), Gunmen, distille fraîcheur, maîtrise et adrénaline, ce qui ne dément en rien son statut de film d’action majeur.

Au niveau des bonus, le 2nd DVD offre filmographies et biographies ainsi que deux reportages indispensables: Gunmen revisité composé d’une interview croisée de Kirk Wong et David Wu (acteur et monteur du film) ainsi que L’atelier du film, un documentaire en voix-off française sur la création et la décadence de la Film Workshop Compagnie.

Mais la plus grande surprise provient du bonus caché de ce même DVD, à savoir le film complet et en Vost Shanghai Grand de Man Kit Poon (1997). Œuvre ambitieuse, Shanghai Grand est sans doute l’une des productions les plus aboutie de Tsui Hark. Ce film trop peu connu se permet d’ailleurs le luxe de surpasser Gunmen. Ce supplément caché est à ce jour la seule édition DVD de ce film disponible en France.

Une surprise de taille qui mérite largement l’acquisition de ce DVD collector.

2DVD (HK Video)

Langues : Français Mono / Cantonais Dolby Mono
Durée : 1H 28
Son : 5.1 Dolby Digital
Bonus : 2nd DVD avec 2 Documentaires, Filmographies, Shanghai Grand, Bande-annonces, liens internet
Date de sortie : 23 sep 2004
Prix : 29 €

Publicités

Entry filed under: Cinéma chinois, Cinéma d'action, Cinéma hongkongais, Critique. Tags: , , , , , , , , .

Une Balle Dans La Tête & Les Larmes D’un Héros : John Woo (2004, HK Video)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Archives


%d blogueurs aiment cette page :