3e Edition des Rencontres du cinéma italien à Toulouse, 13-22 Avril 2007

avril 6, 2007 at 2:19 Laisser un commentaire

affiche2007.gif

En Mai 2005, l’association Cinéma Paradiso inaugurait à Toulouse la première édition des Rencontres du cinéma italien au cinéma ABC.

En Mai 2006, elle consolidait la manifestation en projetant 25 films vus par plus de 3.500 spectateurs (sur Toulouse, Blagnac, Grenade et L’Isle Jourdain). Outre le Prix du Public, déjà existant et décerné en 2006 au film de Roberto Faenza : Alla luce del sole, un Prix de la Critique fut créé, composé d’un jury de journalistes toulousains et attribué au sublime Saïmir de Francesco Munzi. Cérise sur le Gateau, le festival rendit, cette même année, un vibrant hommage au célèbre réalisateur italien Pupi Avati, en l’accueillant dans la ville rose.

En 2007, l’association remet cela de plus bel, du 13 au 22 avril, avec le meilleur de la production italienne récente, riche et diverse. Une place sera faite également pour la projection de quelques films moins récents qui ont fait date dans l’histoire du cinéma italien.

La compétition décernera cette année 3 prix : le prix du Public, le Prix de la Critique (composé d’un jury de journalistes toulousains), et pour la première fois en 2007 le Prix du Jury Etudiants (composé d’étudiants de l’Université du Mirail (section italien) et d’étudiants de l’ESAV (Ecole supérieure d’Audiovisuel).

Le festival rendra un hommage tout particulier à Giuseppe Tornatore, Ninetto Davoli et parcourera la carrière italienne de Philippe Noiret liée elle aussi bien sur à celle de Giuseppe Tornatore.

linconnue.gif

Le dernier film de Giuseppe Tornatore : L’inconnue, présenté à la première « Festa del cinema » de Rome en Octobre dernier, fera partie de cette compétition. Ce film, inédit à Toulouse, rassemble un casting d’exception : Michele Placido, Claudia Gerini, Margherita Buy et une nouvelle révélation l’actrice russe Ksenia Rappoport qui porte de bout en bout ce film à l’ambiance hitchcockienne rythmé par une musique d’Ennio Morricone.

Ninetto Davoli, l’acteur culte de Pasolini, sera également présent à Toulouse pour présenter son dernier film : Uno su due d’Eugenio Cappuccio qui fera l’ouverture du festival le samedi 14 avril en avant-première nationale et en compétition. Une soirée spéciale en relation avec sa carrière pasolinienne lui sera également consacrée avec les projections de Des oiseaux petits et gros :[Uccellacci e uccellini : Toto et Ninetto Davoli] et du Décameron.

Un hommage à Philippe Noiret et à sa carrière italienne sera proposé avec Cinema Paradiso (1989) de Giuseppe Tornatore, Un dimanche de préférence (1991) (4 sketches réalisés par G. Tornatore, M.T. Giordana, G. Bertolucci et F. Barilli ) ainsi que La famille (1987) d’Ettore Scola.

Outre ces hommages, 10 films inédits seront présentés en compétition:
* Agente matrimoniale [Agent matrimonial] – Christian Bisceglia (2005)
* L’ami de la famille [L’amico di famiglia] – Paolo Sorrentino (2006)
* Jimmy della collina [Jimmy de la colline] – Enrico Pau (2006)
* L’inconnue [La sconosciuta] – Giuseppe Tornatore (2006)
* Il vento fa il suo giro [Le vent fait son tour] – Giorgio Diritti (2006)
* Mai più come prima [Plus jamais comme avant] – Giacomo Campiotti (2005)
* Piano 17Antonio et Marco Manetti (2005)
* Sfiorarsi [Frolés] – Angelo Orlando (2006)
* Uno su due [Un sur deux] – Eugenio Cappuccio (2006)
* Viaggio segreto [Voyage secret] – Roberto Ando (2006)

8 films à découvrir ou redécouvrir sont présentés hors compétition:
* A casa nostra [Chez nous] – Francesca Comencini (2006) Avant première
* Fuoco su di me [Feu sur moi] – Lamberto Lambertini (2006) Avant première
* I giorni dell’abbandono [Les jours de l’abandon] – Roberto Faenza (2004) Inédit
* La stella che non c’è [L’étoile imaginaire] – Gianni Amelio (2006)
* Ma che ci faccio [Qu’est ce que je fais là] – Francesco Amato (2006) Inédit
* Non prendere impegni stasera [Pas d’engagements ce soir] – Gianluca Maria Tavarelli (2006) Inédit
* L’udienza è aperta [L’audience est ouvert] – Vincenzo Marra (2006) Inédit
* Nuovomondo [Golden Door] – Emanuele Crialese (2006)

A l’image de nombreuses villes de France, telles Annecy et Villerupt où de prestigieux festivals de cinéma italien perdurent, ces Rencontres du cinéma italien ont désormais acquit leur place à Toulouse.

bandeau.jpg

Quelques temps forts de ce festival:

Samedi 14 Avril à 18h, à l’ABC : Projection du film Uccellacci e uccellini [Des oiseaux petits et gros ] (1966), de Pier Paolo Pasolini présenté par l’acteur Ninetto Davoli.

Samedi 14 Avril à 20h30, à l’ABC : Soirée d’ouverture avec l’avant-première de Uno su due [Une sur deux ] (2006) de Eugenio Cappuccio , en présence du comédien Ninetto Davoli, de la comédienne Valentina Carnelutti et du réalisateur Angelo Orlando suivie d’un débat animé par Jean-Claude Mirabella (professeur d’italien à l’Université Paul Valéry de Montpellier et conseiller de programmation pour le festival du cinéma italien de Villerupt) .

Dimanche 15 Avril à 18h, à l’ABC : la comédienne Valentina Carnelutti présente Jimmy della Collina (2006) de Enrico Pau.

Dimanche 15 Avril à 20h30, à l’ABC : Projection de Sfiorarsi [Frolès] (2006), en présence de la comédienne Valentina Carnelutti et du réalisateur Angelo Orlando, suivie d’un débat animé par Jean-Claude Mirabella (professeur d’italien à l’Université Paul Valéry de Montpellier et conseiller de programmation pour le festival du cinéma italien de Villerupt).

Vendredi 20 Avril à 20h, à l’ABC : Soirée italo-occitanne avec la projection du film Il vento fa il suo giro (2006) de Giorgio Diritti, en présence de la comédienne Alessandra Agosti, du producteur Simone Bachini et de M. Hervé Terral, universitaire spécialiste de la langue d’Oc.

Samedi 21 Avril à 20h, à l’ABC : Soirée de clôture animée par Jean-Claude Mirabella en présence du réalisateur Giacomo Campiotti, de Ninetto Davoli, d’Alessandra Agosti et de Simone Bachini.

Pour en savoir plus sur la programmation, c’est par ici !

Début des hostilités le Vendredi 13 Avril 2007 à 18h, à l’ABC !

Publicités

Entry filed under: Cinéma italien, Festival. Tags: , , , .

La tête de maman (2007). Rencontre avec Carine Tardieu. Regard sur le cinéma italien contemporain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Articles récents

Archives


%d blogueurs aiment cette page :