Au programme de l’émisson Klr-Obscur # 12, Saison 3

janvier 31, 2008 at 4:22 Laisser un commentaire

Voici le programme de l’émisson Klr-Obscur # 12, Saison 3, diffusée en direct mercredi 30 Janvier de 8h30 à 9h00, sur les ondes de Radio Campus Toulouse 94 Fm. Rediffusion de l’émission dimanche 03 février de 10h30 à 11h00.

cortex.jpg1- Itw rencontre avec Nicolas Boukhrief accompagné de l’actrice Claude Perron et de la scénariste Frédérique Moreau, pour son nouveau film Cortex. André Dussollier, remarquable, y campe un flic retraité, à la mémoire défaillante, qui intègre une maison de repos spécialisée. atteint de la maladie d’Alzheimer, il commence à suspecter des crimes dans l’établissement. Pour Nicolas Boukhrief, Cortex est né d’une envie de travailler avec la scénariste Frédérique Moreau. « Nous avons échangé quelques-uns de nos sujets et nous avons découvert que nous cherchions tous les deux une histoire qui puisse mettre en scène des caractères d’une génération au-dessus de la nôtre, se souvient-il. Je tenais à refaire un polar, en huis clos si possible. Frédérique a évoqué la maladie d’Alzheimer, j’ai parlé d’un flic à la retraite atteint par la maladie, Frédérique a suggéré une maison d’accueil spécialisée, j’ai commencé à me poser la question de l’identité du « méchant »… Et ainsi de suite jusqu’au script final. Nous avons vraiment écrit ce scénario à quatre mains. » Une fois le pitch trouvé, Frédérique Moreau a présenté le script à Sylvie Pialat. « L’idée l’a emballée et elle s’est lancée dans le financement avec un enthousiasme qui n’a pas failli à ce jour, poursuit le cinéaste. L’écart entre le moment où je lui ai énoncé le sujet et le premier jour de tournage est d’ailleurs le plus rapide que j’ai connu sur mes quatre films. De l’instant où nous avons commencé à écrire jusqu’au dernier jour du mixage, le travail sur Cortex a été constant et la production a toujours su le soutenir et, souvent, l’anticiper. » Film labyrinthique, noir, très lent et parfaitement documenté sur le milieu médical, Cortex vous happe pour sa simplicité et son origanilté.
La musique utilisée sur le montage de l’itw est extraite de la BO du film composée par Nicolas Baby.

zoom.gif2- 2ème édition du Festival Zoom Arrière du 1er au 20 février 2008. Pour sa deuxième édition, Zoom Arrière réaffirme son amour au patrimoine cinématographique et à sa transmission vers un large public. Organisé par La Cinémathèque de Toulouse, ce festival tentaculaire et institutionnel se déroule comme l’année dernière, autour de cinq sections avec comme invité d’honneur, Olivier Assayas. Plus dynamique qu’en 2007, Zoom Arrière offre une programmation toujours plus riche et plus dense en un lapse de temps plus court. 20 jours seulement pour parcourir les 60 films à l’affiche, participer aux nombreuses rencontres avec des invités prestigieux et favoriser l’avènement des brunchs du patrimoine, option plus chic que le vulgaire gobelet de pop corn noyé de Coca.
Une Cinémathèque de Toulouse en ébullition qui sortira de ses murs pour se rendre au Théâtre du Capitole, au TNT ou dans diverses salles de Midi-Pyrénées pour des événements exceptionnels.
Liste des invités, tarifs, horiares à retrouver sur le nouveau programme de La Cinémathèque de Toulouse ou sur http://zoomarriere.com
Ouverte le vendredi 1er février avec un ciné-concert autour du film Les quatre cavaliers de l’Apocalypse (1921) de Rex Ingram. Un classique du film de guerre à la fois outrancièrement patriotique et antimilitariste, avec ce plan final où des croix blanches recouvrent des collines verdoyantes. Un long métrage qui ouvrit en grand les portes d’Hollywood, à un jeune immigré italien, qui se fit d’abord connaître comme danseur mondain avant de devenir star : Rudolf Valentino.
A noter qu’une grande partie de la programmation revient sur le film de guerre en parallèle d’un colloque des plus enthousiasmants : « 1914-2008 : une guerre qui n’en finit pas », le 14 février. A suivre dans les prochaines émissions …

couvversus11.jpg3- La revue de cinématographique alternive et associative : Versus.
Contre point de vue sur le cinéma de genre et de toute oeuvre audiovisuelle estimée subversive ou incontournable, Versus est un titre de presse parallèle autofinancé, sans publicité et entièrement indépendant. Arès 5 années d’existence la revue vient de faire paraître son 12 numéro, couvrant la période Hiver-Printemps 2008. Riche en contenu et dotée d’une maquette claire, Versus est une découverte des plus réjouissante dans un univers très formaté.
Versus paraît trois fois par an.
Prix de vente: 3€
Revue à se procurer à Toulouse chez Ombres Blanche, ou Utopia.

Publicités

Entry filed under: Radio. Tags: , , , , .

2e édition du Festival Zoom Arrière du 1er au 20 février 2008 Cortex (2008). Rencontre avec Nicolas Boukhrief.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Archives


%d blogueurs aiment cette page :