Disco (2008). Rencontre avec Fabien Onteniente.

avril 1, 2008 at 10:39 Laisser un commentaire

disco.jpgComédie populiste aussi couteuse que peu drôle

Réalisation : Fabien Onteniente
avec Franck Dubosc, Emmanuelle Béart, Gérard Depardieu

Distribution : Studio Canal

Date de sortie : 2 avril 2008

Synopsis : Didier Travolta, 40 ans, vit au Havre dans le quartier populaire du Grand Large chez sa maman : Madame Graindorge. Pour offrir des vacances à son fils Brian, 8 ans, qui vit en Angleterre avec sa mère, il décide de rendosser le costume à paillettes. En effet, pour sa renaissance, la « Gin Fizz Academy » offre au vainqueur un voyage pour deux en Australie. Pour y arriver, il décide de reformer le dream team du disco : les BEE KINGS, et surtout reprendre des cours de danse.

Si avec Disco, la musique semblait le plus à redouter, c’était sans compter sur l’omniprésence horripilante d’un Franck Dubosc en roue libre heureusement contrée par le jeu un plus en retenue d’Emmanuel Béart et Samuel Le Bihan. Rencontre avec l’équipe d’un film en surrégime.

disco-1.jpg

Abus de confiance

Pourquoi ce thème ?
Fabien Onteniente : Après Camping, j’ai eu envie de retravailler avec Franck Dubosc sur un autre projet lié à nos souvenirs. Un jour il m’a raconté qu’à 17 ans il dansait le disco et se présentait à des concours de danse. Le disco, ça m’a de suite parlé. C’est nos premières sorties, nos premières rencontres avec les filles et nos premiers râteaux. C’est les années frime, les années avant sida et les années d’insouciance avec ces looks incroyables qui brillaient sur le dance floor. Donc on a eu envie de réunir tout ça dans un film. Et, il m’a suffit de voir Franck habillé en pattes d’éléphants et paillettes pour débuter l’aventure.

Qu’est ce qui vous a attiré dans ce projet ?
Emmanuelle Béart : C’est d’abord une rencontre humaine. J’ai aimé la façon dont Fabien voulait raconter cette histoire avant même de connaître mon rôle. C’est quelqu’un qui évite la caricature parce qu’il connaît les gens dont il parle et qui a beaucoup de tendresse pour ces personnages. Tout cela je l’ai trouvé dans l’écriture de Disco. Quant à France Navarre, ce n’est pas un personnage comique. Ce qui la rend drôle, c’est qu’elle est totalement abasourdie par sa rencontre avec Didier Graindorge. Sa gestuelle, son comportement la laisse sans voix. Je n’ai donc pas cherché à faire rire mais simplement à ressentir ce que pouvait vivre cette femme face à une type comme ça.

Le choix de Samuel Le Bihan est-il lié à sa performance dans Jet Set ?
Fabien Onteniente : On a l’avantage de se connaître et d’avoir travaillé ensemble, pourtant, je lui ai quand même demandé de faire des essais pour voir s’il pouvait intégrer cette équipe des Bee Kings. Ce n’était pas facile de lui demander ça, mais il a joué le jeu. Il est arrivé tout humble et quand le chorégraphe a mis la musique, je me suis aperçu qu’il dansait vachement bien. Après comme docker il est parfait !
Samuel Le Bihan : Je n’ai jamais pris de cours. Je danse en boite, sans oser vraiment, mais là, je me suis libéré.

Une comédie sociale et populaire ?
Fabien Onteniente : Quand j’ai pensé Disco, je voulais que les paillettes contrastent avec le port, le travail, la grisaille d’une ville ouvrière. On me parle beaucoup de Podium ou de Full Monty mais on ne cite jamais La fièvre du samedi soir. Alors que l’histoire de ce film c’est celle d’un mec de petite condition, issu d’une famille italienne, qui va briller dans sa boîte. Mais, je n’ai pas attendu Disco pour faire des comédies populaires. Mes premiers courts métrages, étaient déjà des comédies. J’aime les films de Gérard Oury ou de Claude Zidi, parce que ça me parle. La comédie c’est mon moyen d’expression.
Samuel Le Bihan : Mais c’est aussi un film sur l’amitié, un vrai film populaire qui transporte des valeurs qui nous parlent à tous.

Publicités

Entry filed under: Cinéma français, Comédie, Interview. Tags: , , , , , , .

20e Rencontres des Cinémas d’Amériques Latine de Toulouse Ambiance de ces 20e Rencontres Cinémas d’Amérique Latine de Toulouse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Articles récents

Archives


%d blogueurs aiment cette page :