Kijû Yoshida à Toulouse, le mardi 6 mai

mai 4, 2008 at 9:10 Laisser un commentaire

Dans le cadre de la programmation Erotiques du Japon, le cinéaste Kijû Yoshida et la comédienne Mariko Okada viendront rencontrer le public de la Cinémathèque de Toulouse et présenter le monument cinéphilique Eros+Massacre. Ce chef d’oeuvre de la Nouvelle Vague japonaise, ressort en copie neuve et en DVD grâce au courage éditorial de Carlotta films. Le Centre Pompidou consacre une rétrospective à ce cinéaste, du 26 mars au 19 mai.

Kijû Yoshida, que l’on a pu comparer à Bergman ou Antonioni en Europe, est, avec Oshima ou Imamura, un des chefs de file de la Nouvelle Vague japonaise. Mais avant tout il reste un cinéaste inclassable qui cherche inlassablement à renouveler les possibilités narratives et plastiques du cinéma. Érudit, fin connaisseur de l’existentialisme, il est aussi le cinéaste du corps, support à fleur de peau parfait pour raconter ses histoires sensibles, souvent des portraits de femmes servis par son épouse et égérie, la célèbre et merveilleuse comédienne, Mariko Okada.

Publicités

Entry filed under: Brève, Cinéma japonais, Cinémathèque de Toulouse, Radio. Tags: , , , .

Deux Jours à Tuer (2008). Rencontre avec Jean Becker. 48 heures par jour (2008). Rencontre avec Catherine Castel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Archives


%d blogueurs aiment cette page :