48 heures par jour (2008). Rencontre avec Catherine Castel.

juin 6, 2008 at 10:42 Laisser un commentaire

Comédie française

Réalisation : Catherine Castel
avec Aure Atika, Antoine de Caunes, Victoria Abril

Distribution : Pyramide Distribution

Date de sortie : 04 juin 2008

Synopsis : Promise à un brillant avenir professionnel, Marianne est lasse de modérer l’évolution de sa carrière parce qu’elle doit aussi s’occuper de son mari et des ses enfants. Elle décide donc, un jour, d’inverser les rôles pour qu’il vive à son tour sa vie de 48 heures par jour.

Enième comédie française sur la place de la femme au sein de couples aisés, 48 heures par jour peine à séduire malgré la vivacité de ses dialogues et l’ambition de son scénario. Rencontre avec Catherine Castel, publicitaire et fervente défenseur de la parité.

La vie à deux

Pourquoi ce sujet ?
Catherine Castel : Parce qu’après l’avoir vécu, je me suis dit je vais l’écrire ! C’est un peu la signature des spots radio, c’est d’après une histoire vraie, la votre, enfin, c’est la mienne et en même temps c’est la notre, un peu, non ? Après avoir vécu tout ça et l’avoir vu vivre autour de moi, je trouvais amusant d’en faire une comédie. Je voulais défendre l’idée du partage des tâches de façon légère. J’espère que c’est léger !

Mais ce n’est pas que léger, le sujet est quand même creusé !
Catherine Castel : Oui effectivement il y a une réflexion, mais c’est forcé quand on est confronté à ça. Bon ce n’est pas non plus une guerre atomique, mais c’est un sujet récurrent, c’est quelque chose qui est là tous les jours, donc on cherche des solutions. Mais je n’en apporte pas moi des solutions, je ne suis pas une femme politique, disons que j’essaye. Je crois simplement que je suis en faveur du partage des tâches, d’un partage généreux. Mais de tout, pas simplement de descendre la poubelle. Je pense aussi aux enfants. Parce que je crois que ce serait mieux pour tout le monde de savoir partager.

La femme décide de quitter la maison pour lui faire passer ce message. Ne s’agit-il pas alors d’une parité imposée ?
Catherine Castel : Non, je crois qu’elle part, parce qu’elle n’arrive pas à lui faire comprendre l’injustice qu’elle vit au quotidien, simplement parce qu’elle n’arrive pas elle-même à s’en convaincre totalement. Donc elle a trouvé ce moyen radical pour qu’il vive sa vie et qu’il soit confronté à ses 48 heures par jour. Rien ne vaut une bonne expérience !

Partage ou inversion des rôles ?
Catherine Castel : C’est vrai qu’elle voulait qu’il vive sa vie pour qu’elle puisse s’épanouir dans son travail et assumer ses ambitions. Mais au bout du compte, elle se fait bouffer, malgré elle, par son travail. Donc effectivement la situation s’inverse, mais une chose diffère, c’est que lui ne supporte pas pendant 2 mois ce qu’elle a supporté pendant 10 ans. La solution c’est donc de réussir à équilibrer vie familiale et professionnelle.

Publicités

Entry filed under: Cinéma français, Comédie, Interview. Tags: , , , , , , .

Kijû Yoshida à Toulouse, le mardi 6 mai Affaire de famille : Claus Drexel (2008). Rencontre avec Claus Drexel et Miou-Miou.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Archives


%d blogueurs aiment cette page :