La première étoile (2009). Rencontre avec Lucien Jean-Baptiste.

mars 25, 2009 at 10:18 1 commentaire

la-premiere-etoileComédie familiale française

Réalisation : Lucien Jean-Baptiste
avec Lucien Jean-Baptiste, Anne Consigny, Firmine Richard, Bernadette Lafont

Date de sortie : 25 mars 2009

Distribution : Mars Distribution

Synopsis : Jean-Gabriel, marié et père de trois enfants, vit de petits boulots et passe son temps au bar PMU du coin. Un jour, pour faire plaisir à sa fille, il promet un peu vite à toute la famille de les emmener en vacances au ski. Seul problème : cette fois-ci, s’il ne tient pas sa promesse, sa femme le quitte. Il va devoir faire preuve d’imagination sans limite pour y parvenir…

Pour son premier long métrage, l’acteur-doubleur Lucien Jean-Baptiste puisse dans ses souvenirs d’enfance, l’essence de cette comédie légère, pleine de tendresse et de nostalgie. Portées par des acteurs sympathiques et attachants, les mésaventures, un peu naïves, de cette famille antillaise modeste, se dévorent comme conte. Rencontre.

la-premiere-etoile3

Que la montagne est belle

Pourquoi passer derrière la caméra ?
Lucien Jean-Baptiste : J’ai toujours eu envie de raconter ce souvenir d’enfance. Quand on était petit, ma mère a décidé un jour de nous emmener au ski, pour faire comme les autres parents. C’était une aventure folle, j’avais 14 ans, on disposait d’une paire de ski pour deux et d’un carnet de 10 remontées. En grandissant j’ai pris conscience de tout ce que cet épisode avait de formidable. C’était plus fort qu’un simple voyage. Car cette femme qui nous avait emmené des Antilles vers la France dans les années 60, continuait ce travail « d’intégration », en nous menant à la montagne. Nous n’étions pas seulement un groupe d’antillais qui découvrait la neige, mais une famille qui trouvait sa place là où on ne l’attend pas. J’ai raconté ça à la productrice du film Emmenez-moi, qui m’a suggéré d’en écrire un scénario. Et au moment de trouver un réalisateur c’est elle encore qui m’a proposée de le mettre en scène avec l’aide d’un tiers plus confirmé. Je ne savais pas tenir une caméra, mais je ne pouvais pas laisser cette entière responsabilité à un inconnu. Je voulais un film authentique et sincère. Si je ne m’étais pas improvisé cinéaste, j’aurais été un comédien très embêtant et interventionniste.

C’est une comédie à message ?
Lucien Jean-Baptiste : Il n’y a pas de message, mais un constat. Je suis noir, et dans mon parcours d’homme noir, j’ai croisé sur ma route le racisme, la banlieue, les problèmes sociaux, le manque d’argent, ou ce genre de difficultés dont on parle dans ce film. Le message se fait donc de lui-même. Je n’ai pas cherché à faire un long métrage sur le racisme ou sur les noirs dans la banlieue. Je n’ai fait que raconter l’histoire d’une famille d’antillais qui part à la neige. Une des forces du scénario, c’est sa simplicité et le fait qu’il n’y a pas une volonté d’y imprimer un message politique.

la-premiere-etoile1

N’y a-t-il pas un peu d’angélisme ?
Lucien Jean-Baptiste : Non, parce que le scénario a veillé a cela. Et puis, c’est une histoire que j’ai vécue donc j’avais deux solutions : soit faire un film que j’appellerai cliché avec la banlieue, les problèmes, les sans papiers. Soit raconter cette histoire avec mon imaginaire. J’avais peur que les gens me rapprochent ma gentillesse ou mais bons sentiments, mais c’est la vie qui est comme ça. D’ailleurs, si vous vous plongez dans le film vous verrez que les enfants ne voient pas ses soucis, ils ne pensent qu’à leur première étoile. La communauté antillaise quant à elle y verra le parcours d’une famille dans l’intégration. D’autres n’en retiendront que l’aspect social et me diront qu’effectivement pour eux aussi c’est dur de partir au ski quand on n’a pas beaucoup d’argent. Donc chacun peut y prendre ce qu’il veut, y compris un part de rêve, avec cette neige qui prend des airs de poudre magique. Car ici, malgré le manque d’argent et les difficultés, l’espoir et le bonheur restent possibles.

Publicités

Entry filed under: Cinéma français, Critique, Interview. Tags: , , , , , , .

21e Rencontres Cinémas d’Amérique Latine de Toulouse Ambiances des 21e Rencontres Cinémas d’Amérique Latine

Un commentaire Add your own

  • 1. lorinne  |  décembre 29, 2009 à 11:34

    slt lucien je faire parti de la 2ème étoile si possible j adorai faire actrice mais comme vous étes en train de tourner ce sera pour la 3ème étoile merci et autre information je gwada et madinina

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Articles récents

Archives


%d blogueurs aiment cette page :