Les sorties Carlotta en salles

juin 8, 2009 at 10:39 Laisser un commentaire

Non content de sortir des pépites en DVD, Carlotta propose aussi des chef-d’œuvres sur pellicule. La preuve…

24 JUIN
DUEL AU COUTEAU (Il coltelli del vendicatore)
Aff Duel au couteauDe Mario BAVA
Avec Cameron MITCHELL, Elissa PICHELLI, Fausto TOZZI
Italie – 1965 – 86 min
Au VIIIe siècle, un chef viking disparaît en mer. Un autre guerrier, Aghen cherche à s’emparer du trône et de son épouse, la reine.
Un film de Vikings à la sauce Bava !

LA BAIE SANGLANTE (Reazione a catena)
Aff La Baie sanglanteDe Mario BAVA
Avec Claudine AUGER, Luigi PISTILLI
Italie – 1973 – 76 min
La Baie est un magnifique domaine, convoité par tous. La propriétaire, une vieille comtesse paralytique, refuse de vendre. Ventura, un architecte sans scrupules met au point une machination criminelle qui détruira tous ceux qui s’opposeront à ses projets…
L’une des oeuvres les plus marquantes dans l’histoire du gore et de l’horreur. A travers ce giallo mythique, Mario Bava nous invite à un cruel jeu de massacre.

1er JUILLET
LES VACANCES DE MONSIEUR HULOT
Mr HulotDe Jacques TATI
Avec Jacques Tati, Nathalie Pascaud, Michele Rolla
France – 1953 – 1h28
Hôtel de la plage, côte Atlantique, saison estivale, les citadins posent leurs valises. Au loin, le son dérangeant d’une voiture pétaradante. Au volant, un vacanciers pas comme les autres. C’est Monsieur Hulot qui pousse la porte de l’hôtel et déclenche un énorme courant d’air. Joyeux désordres en station balnéaire. Qui pratique un tennis chorégraphié, qui casse sa barque à la pêche. Pensionnaire décalé, semeur de troubles involontaires, il marque mal dans cette petite société de vacanciers très sérieux. Monsieur Hulot prend un véritable bain de jouvence et ressort en copies 35mm et numérique.
Le film le plus drôle de Jacques Tati enfin en version restaurée, grâce au soutien de la Fondation Gan, la Thomson Fondation, et La Cinémathèque française.

8 JUIILLET
AFFREUX, SALES ET MECHANTS (Brutti, Sporchi e Cattivi)
Aff Affreux, sales et méchantsDe Ettore SCOLA
Avec Nino MANFREDI
Italie – 1976 – 115 min – VO
Dans un bidonville à Rome, Giacinto règne en tyran sur sa nombreuse famille. Tous acceptent son autorité et sa mauvaise humeur, car le patriarche possède un magot que chacun espère lui voler. Chaque jour, il lui faut trouver de nouvelles cachettes et défendre son bien fusil en main. Lorsqu’il décide d’installer sa concubine dans le baraquement, la révolte gronde…
Humour noir et redoutable peinture sociale, interprétation magistrale de Nino Manfredi… Un film à la fois hilarant et terrifiant, l’un des chefs-d’œuvre de la comédie italienne !
Affreux, sales et méchants d’Ettore Scola sera programmé à Toulouse à partir du 29 juillet.

22 JUIILLET
LES SEPT MERCENAIRES (The Magnificent Seven)
Aff Les Sept mercenairesDe John STURGES
Avec Yul BRYNNER, Steve MCQUEEN, Charles BRONSON,
James COBURN, Eli WALLACH…
USA – 1960 – 128 min – VO
Pour se défendre de bandits impitoyables qui pillent leurs récoltes, des fermiers mexicains font appel à sept valeureux cowboys venus de l’Ouest. Ces sept mercenaires vont se retrouver plongés dans une lutte sans merci pour la justice et pour l’honneur.
Dernier grand western américain avant que Sergio Leone ne ré-invente le genre, le film Les Sept mercenaires est lui-même inspiré par un classique japonais, Les Sept samouraïs d’Akira Kurosawa, qui avait eu un succès et une influence énorme quelques années auparavant. La version de John Sturges réunit les acteurs les plus prestigieux – Yul Brynner, Steve McQueen, Robert Vaughn, James Coburn, Charles Bronson et Eli Wallach – dans une chevauchée pour le bien et contre le mal servie par une mise en scène admirable et la partition inoubliable d’Elmer Bernstein (nommé aux Oscars pour la bande-originale du film).

29 JUIILLET
SIGNORE E SIGNORI (Ces Messieurs Dames)
Signore & signoriDe Pietro GERMI
Avec Virna LISI, Gastone MOSCHIN
Italie – 1965 – 115 min – VO
Tony Gasparini confie à son ami et docteur, le professeur Castellani, ses ennuis intimes. Celui-ci estime que le meilleur remède est de conduire son ami à une « party ». Pour ce faire, il n’hésite même pas à le jeter dans les bras de sa femme Noemi. Mais voici que le plus grand colporteur de ragots de Trévise, Scarabello, apprend à Castellani qu’en réalité l’infirmité prétendue de Gasparini n’est pour lui qu’un alibi opportun…
Palme d’or en 1966, Signore Signori est un film à sketches dans la pure tradition de la comédie italienne, signé Pietro Germi, un cinéaste italien majeur à (re)découvrir.

19 AOUT
LES POUPEES DU DIABLE (The Devil-Doll)
Aff Les Poupées du diableDe Tod BROWNING
Avec Lionel BARRYMORE, Maureen O’SULLIVAN
USA – 1936 – 78 min – VO
Victime d’un complot fomenté par ses associés, le banquier Paul Lavond est injustement condamné au bagne sur l’Ile du Diable. Il réussit quelques années plus tard à s’échapper en compagnie d’un scientifique, inventeur d’une formule permettant de réduire à la taille d’une poupée les êtres humains. Lavond décide alors de se venger…
Incroyable film fantastique à la poésie ténébreuse, réalisé 4 ans après Freaks, Les Poupées du Diable met des effets spéciaux à couper le souffle (afin de donner l’illusion de personnages réduits à la taille de poupées, d’immenses décors avaient été construits) au service d’une poignante tragédie humaine.

16 SEPTEMBRE
MY OWN PRIVATE IDAHO
My own private idahoDe Gus VAN SANT
Avec Keanu REEVES, River PHOENIX
USA – 1991 – 105 min – VO
Scott et Mike sont amants, toxicomanes et prostitués. Mike, homosexuel et atteint de narcolepsie, est obsédé par la recherche de sa mère qui l’a abandonné. Quant à lui Scott, fils du maire de la ville est issu d’un milieu beaucoup plus stable. Lorsque Mike confesse son amour à Scott, celui-ci affirme être hétérosexuel.
Après Drugstore Cowboy, Gus Van Sant revient sur ses thèmes de prédilection : la jeunesse et le trouble. Inspiré librement du Henri IV de Shakespeare, My Own Private Idaho est aussi un film bouleversant sur l’amitié masculine.

OCTOBRE
IL ETAIT UNE FOIS LA REVOLUTION (Giu la testa)
Il était une fois la révolutionDe Sergio LEONE
Avec Rod STEIGER, James COBURN
Italie / USA – 1971 – 150 min
Mexique, 1913… Enrôlé par Sean, dans le braquage d’une banque plus riche en prisonniers qu’en or, Juan, un «peone», est pris dans une révolution dont il deviendra, bien malgré lui, un héros.
Dans la lignée de Pat Garrett et Billy le Kid de Sam Peckinpah, Il était une fois la révolution entreprend de détruire les figures du western en en démontrant l’anachronisme. Ce film est une pièce maîtresse de l’œuvre de Sergio Leone, présentée en version italienne restaurée inédite.

QUERELLE
QuerelleDe Rainer Werner FASSBINDER
Avec Brad DAVIS, Jeanne MOREAU, Laurent MALET
Allemagne/France – 1982 – 108 min – VO
Lors d’une escale à Brest, le marin Querelle provoque le désir d’hommes et de femmes. Celui du lieutenant de son navire d’abord, puis toute une nébuleuse interlope qui fréquente le plus grand bouge de la ville.
Adapté du sulfureux roman de Jean Genet Querelle de Brest, le dernier film de Fassbinder est un film culte, enfin de nouveau en copies neuves.

Publicités

Entry filed under: Brève, Carlotta. Tags: .

Hommage à Dino Risi du 5 au 7 juin à l’Autan de Ramonville Tellement proches (2009). Rencontre avec Eric Toledano et Olivier Nakache.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Archives


%d blogueurs aiment cette page :