Harry Potter et le prince de Sang-Mêlé : David Yates (2009)

septembre 10, 2009 at 11:24 Laisser un commentaire

Harry Potter et le prince de Sang-MêléBouillonnement hormonal incontrôlable et dévastateur à Poudlard : les élèves magiciens sont atteints d’un mal étrange, non pas un mauvais sort mais un simple déferlement pubertaire. Si ce nouvel opus s’ouvre sur une ville de Londres baignée d’une noirceur gothique et victime d’une impressionnante attaques des « Mangemorts », esprits des ténèbres se déplaçant sous forme de tourbillons noirs terrifiants, l’heroic fantasy ne constitue pas le cœur de cette aventure. Harry Potter et le prince de sang-mêlé se déguste plutôt comme un épisode de transition, un teen-movie s’intéressant à la vie à Poudlard plus qu’à la mythologie de l’épopée.

Harry Potter et le prince de Sang-Mêlé2

Harry Potter a grandi, ses amis aussi. L’amour les taquine tout comme il fait frétiller les neurones du public de cette série qui a su évoluer avec ses fans. Commencée il y a huit ans, ceux qui n’avaient alors que 10 ans en 2001 en ont aujourd’hui 18, l’âge où l’on devient plus sensible aux émois amoureux d’une bande d’ados qu’aux tourments d’un apprenti sorcier. Entre noirceur et comédie, le choix de David Yates, aux commandes depuis L’Ordre du Phénix, s’avère donc judicieux. On regrettera cependant le classicisme et la moelleuse de la mise en scène, dont seul l’utilisation maîtrisée des effets spéciaux préserve de l’ennuie.

Harry Potter et le prince de Sang-Mêlé1

Les stakhanovistes en revanche y trouveront une ébauche d’explication de l’attirance malsaine de Drago Malfoy pour le côté obscur de la magie, et un début d’explication quant à son rapport ambigu de fascination et de haine pour Harry.

Prochain épisode : Les Reliques de la mort, décliné en deux films déjà en tournage.

Date de sortie : 15 Juillet 2009
Réalisation: David Yates
Avec Daniel Radcliffe, Rupert Grint, Emma Watson
Film britannique, américain.
Genre : Fantastique, Aventure
Durée : 2h 32min.
Distribution: Warner Bros. France

Publicités

Entry filed under: Cinéma américain, Critique. Tags: , , , , , , .

Réouverture du cinéma ABC à Toulouse le 25 Septembre ! Je suis heureux que ma mère soit vivante (2009). Rencontre avec Nathan et Claude Miller.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Archives


%d blogueurs aiment cette page :