Mort d’Eric Rohmer, légende du cinéma français

janvier 12, 2010 at 11:40 Laisser un commentaire

Le cinéaste Eric Rohmer est mort  ce lundi 11 janvier 2010 au matin, à Paris, à l’âge de 89 ans, laissant derrière lui 24 longs métrages.

Eric Rohmer était né le 21 mars 1920 à Tulle, en Corrèze. D’abord professeur de lettres puis critique, il réalisa son premier court-métrage en 1950. C’est dans ces années qu’il fait la rencontre de ses futurs compagnons de la Nouvelle Vague au ciné-club parisien du Quartier latin. En 1957, le voici promu rédacteur en chef des Cahiers du cinéma. A côté des jeunes bourgeois dévergondés que sont Jean-Luc Godard, François Truffaut ou Claude Chabrol, Rohmer incarne la légitimité universitaire et la haute culture. Sa haine du conformisme et son goût pour la provocation le font pourtant vite passer pour plus réactionnaire que ses camarades.

Il serait pourtant vain de ne voir en Eric Rohmer qu’un cinéaste intellectuel. Certes, le travail littéraire des textes, la dictions des acteurs, souvent saccadé et très articulé s’est souvent vu plagié, raillé. Mais, il serait bien dommage de limiter cette œuvre à ces quelques poncif. Plongez-vous dans l’univers de Rohmer, laisser vous emporter pour son rythme et vous découvrirez que chaque long métrage renferme, au delà d’une réflexion sur l’amour ou le rapport amoureux, une véritable radiographie de la société française. Plus parlant qu’une étude sociologique, Rohmer scrute ses contemporains, imprime sur la pellicule les façons d’être, les manières de penser d’une époque, tout en se renouvelant sans cesse. C’est là toute la magie, la fraîcheur et la force de ce cinéaste aussi unique que discret.

Eric Rohmer a reçu le Lion d’Or au festival du cinéma de Venise pour Le Rayon Vert, puis un Lion d’Or pour l’ensemble de sa carrière en 2001. Le Genou de Claire a été récompensé du Prix Louis Delluc en 1971.

Rohmer, c’est enfin le cinéaste qui a révélé des comédiens aussi divers que Fabrice Lucchini, Pascal Greggory, Melvil Poupaud ou Arielle Dombasle…

Son dernier long-métrage, Les Amours d’Astrée et de Céladon, adaptation insensée d’un roman pastorale du XVIIe siècle d’Honoré d’Urfé, sorti en 2007, figurait d’ailleurs parmi les meilleurs films de cette même année.

Filmographie:
Courts métrages
• 1950 : Journal d’un scélérat
• 1951 : Présentation ou Charlotte et son steak
• 1952 : Les Petites Filles modèles
• 1954 : Bérénice
• 1956 : La Sonate à Kreutzer
• 1958 : Véronique et son cancre
• 1962 : La Boulangère de Monceau
• 1963 : La Carrière de Suzanne
• 1964 : Nadja à Paris
• 1965 : Paris vu par…
• 1966 : Une étudiante d’aujourd’hui
• 1967 : Fermière à Montfaucon
• 1983 : Loup, y es-tu ?
• 1999 : La Cambrure

Longs métrages
• 1959 : Le Signe du lion
• 1967 : La Collectionneuse
• 1969 : Ma nuit chez Maud
• 1970 : Le Genou de Claire
• 1972 : L’Amour l’après-midi
• 1976 : La Marquise d’O…
• 1978 : Perceval le Gallois
• 1981 : La Femme de l’aviateur
• 1982 : Le Beau Mariage
• 1982 : Pauline à la plage
• 1984 : Les Nuits de la pleine lune
• 1986 : Le Rayon vert
• 1987 : L’Ami de mon amie
• 1987 : 4 aventures de Reinette et Mirabelle
• 1990 : Conte de printemps
• 1992 : Conte d’hiver
• 1993 : L’Arbre, le maire et la médiathèque
• 1995 : Les Rendez-vous de Paris
• 1996 : Conte d’été
• 1998 : Conte d’automne
• 2001 : L’Anglaise et le Duc
• 2004 : Triple agent
• 2007 : Les Amours d’Astrée et de Céladon

Publicités

Entry filed under: Cinéma français, Nos chers disparus. Tags: , , .

Le nouveau numéro de l’excellente revue : Jeune cinéma numéro de décembre 2009 vient de paraître ! Ivul : Andrew Kötting (2010)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Articles récents

Archives


%d blogueurs aiment cette page :