The walking dead, quand les zombies envahisent la TV …

novembre 6, 2010 at 9:14 Laisser un commentaire

Présentée à Cannes pour le Mipcom et fortement attendue, The walking dead, la nouvelle mini série de la chaîne AMC (celle de Mad Men) vient de débarquer, avec un beau succès d’audience, sur les écrans américains, le 31 octobre dernier. Tiré du roman graphique de Robert Kirkman, qui participe à sa réalisation avec le cinéaste Frank Darabont et Gale Anne Hurd, la série s’inscrit dans le genre horrifique, puisqu’elle raconte les péripéties d’un groupe de personnes essayant de survivre dans un monde peuplé de zombies. Un policier blessé, Rick, sort du coma et découvre avec horreur un monde où les morts ne meurent plus, mais errent à la recherche des derniers humains pour s’en repaître. Il n’a alors plus qu’une idée en tête : retrouver sa femme et son fils. Si sur le papier le concept avait de quoi séduire, sa découverte, un tantinet décevante, pose une question cruciale, peut-on faire de neuf avec des zombies ?

Apparus au cinéma dans Les morts vivants de Victor Halperin (1932) et Vaudou de Jacques Tourneur (1943), les zombies agissent alors sous l’emprise d’un seigneur maléfique. George A. Romero, avec La nuit des morts vivants (1969) va renouveler le genre en se détachant de toute tradition folklorique pour lui apporter une dimension politique et fixer quelques règles que d’autres réalisateurs ne tardent pas à appliquer voire à assécher. Citons Lucio Fulci avec L’enfer des zombies (1979) parmi les italiens féru du genre ou Dan O’Bannon avec Le retour des morts vivants (1985). Parmi les plus inspirés Le mort vivant (1972) de Bob Clark, poursuit le traitement politique amorcé par Roméro en dénonçant, de façon très originale, la guerre du Vietnam. Dans les années 2000, le genre connaît d’agréables soubresauts avec 28 jours plus tard (2003) de Danny Boyle et surtout L’armée des morts (2003) brillant remake du maître signé Zack Snyder, sans oublier au rayon série l’ingénieuse création de Joe Dante pour Masters of horror, Homecoming (2005) où des soldats américains morts en Irak reviennent à la vie pour aller voter contre Bush. Les zombies en profitent pour acquérir de nouvelles qualités : rapidité, intelligence développée et un esprit marqué par la vie humaine. En contrepoint de ces traitements sérieux apparaissent à la même période, des films alliant comédie et horreur dont l’inégalé Shaun of the dead (2003) d’Edgar Wright ou Fido (2006) d’ Andrew Currie. Depuis le genre revient à la mode mais peine à convaincre, avec des situations ridiculisant les zombies ou le groupe de survivants.

En ce sens, The walking dead est une bonne surprise. Une image soignée, des scènes gores efficaces, de longs moments sans dialogues, une univers très sombre, un peu de provocation…mais un manque d’imagination. Six épisodes seulement et la série donne déjà quelques signes d’essoufflement. L’aspect politique du zombie semble délaissé au profit d’une nouvelle approche, celle qui gangrène bon nombre de séries récentes, l’intellectualisme. Peu de scène d’action pure, de long temps morts et une réflexion psycologisante, sans grande envergure, sur la considération de ces morts vivants, parents ou proches autrefois aimés ou simples victimes d’une situation inexpliquée, comme cette femme tronc putride qui glisse le long d’un trottoir, en râlant. Notre survivant n’hésitant pas à verser une larme et quelques mots d’excuses avant de l’abattre.

Espérons que The walking dead gagnera en intensité dans les semaines à venir, car au delà de la simple histoire de zombies, le comic-book (publié en France chez Delcourt) s’attardait sur la difficulté de vivre en communauté, même lorsque la survie en dépend.

1er épisode : Days gone by

La série devrait être diffusée en France l’année prochaine.

Publicités

Entry filed under: BD, Cinéma gore, Série TV. Tags: , , , .

La princesse de Montpensier (2010). Rencontre avec Bertrand Tavernier The Walking Dead, déjà une deuxième saison prévue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Archives


%d blogueurs aiment cette page :