The social network : David Fincher (2010)

novembre 21, 2010 at 4:05 Laisser un commentaire

Drame, Amérique

Réalisation : David Fincher
Avec Jesse Eisenberg, Justin Timberlake, Andrew Garfield

Date de sortie : 13 octobre 2010

Distribution : Sony Pictures Home Entertainment

Loin de proposer un banal biopic du fondateur de facebook, David Fincher explore l’évolution du réseau social communautaire et les bouleversements vertigineux qu’il imprime sur les rapports humains.

Sur le papier The social network n’avait rien de passionnant pour qui n’aime pas le cinéaste : l’histoire de deux étudiants de Harvard, Eduardo Saverin (Andrew Garfield) et un génie très renfermé, Mark Zuckerberg (impeccable Jesse Eisenburgses) qui créaient, sur un coup de tête le site qui révolutionna l’usage d’Internet. Adapté du livre de Ben Mezrich, La revanche d’une solitaire, David Fincher parvient pourtant à insuffler à biographie une énergie et une tension qui font de The social network une de plus grosse claque de cette rentrée.
Dès son ouverture hallucinante avec cette conversation à couteaux tirés entre Mark Zuckerberg et sa copine, débutant avant même la fin du logo du studio, le rythme est donné. N’écoutant pas la fin des réponses, il embraye déjà sur un autre sujet, posant un nouvelle question ou un constat accusateur. Le ping-pong, trop vif, s’emballe et la machine s’enraille. Sa petite amie « qui n’est de Harvard » le plante. Il encaisse sans broncher et répond en suivant sa propre logique : comment se reconnecter sentimentalement sans s’impliquer. Pourquoi pas en reprenant la théorie des Six degrés de séparation prônant que toute personne n’est éloignée d’une autre que par six autres par ricochet. La solution aboutira naturellement à Facebook.

A en croire le cinéaste et son scénariste Aaron Sorkin, à qui l’on doit A la maison blanche, Facebook serait donc né par hasard. Vérité ou fantasme, le détail importe peu car le sel de The social network, outre ses acteurs impeccables, réside dans cette capacité d’interroger l’histoire récente de l’humanité : celle de l’Internet. David Fincher réussit ainsi une des premières représentations cinégraphique, crue et réaliste, de l’aire virtuelle avec ces rapports humains déshumanisée. Qui d’ailleurs se rappelle encore de Napster et de son auteur interprété ici par Justin Timberlake qui a tant fait trembler les maison de disques internationales. Les années 2000, soit il y a à peine 10 ans, une époque où un réseau sociale comme celui-ci n’existait pas. Il suffisait d’y penser et de le créer. Voilà tout le talent de Mark Zuckerberg donner vie à Facebook comme le Dr Frankenstein façonna sa créature. Facebook est d’ailleurs sa création, son monstre, qu’il va développer jusqu’à son paroxysme, jusqu’à ce qu’il lui échappe et mène sa vie propose. Mark Zuckerberg se contente alors de regarder croître son site, de voir les internautes se l’approprier, sans savoir ce que cela va donner. Une certaine forme d’inconscience, ou plutôt un voyage vers l’inconnu sans qu’on en mesure les conséquences. Car Facebook va impliquer des personnes physiques et influer sur le quotidien bien réel de ses utilisateurs. Le site allant même jusqu’à modifier la société et les rapports sociaux à jamais. C’est cette relecture du présent en train de se faire qui devient vertigineuse et donne sa force au film loin devant les jalousies, rivalités et rancoeurs de ses protagonistes. Baignant dans une certaine noirceur parfaitement soulignée par la musique de Trent Reznor, The social network ausculte et dissèque les rapports humains de ce nouveau siècle.

Publicités

Entry filed under: Cinéma américain, Critique. Tags: , , , , , , .

Buried : Rodigo Cortés (2010) Vénus noire : Abdellatif Kechiche (2010)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Archives


%d blogueurs aiment cette page :